• ...............................................

    PAS DE FANTASMAGORIES SANS EUX

    ...............................................

    Poésie au passage...Février/Mars 2016...

    O    E    U    F

     

    O n encensera cette substance étrange

    E laborée au coeur de l'utérus

    U niversellement égrenée

    F acécie d'ovnipares

     

     

    O    E    U    F

     

    O rnithorynque et canard

    E perdus

                     barboteurs amoureux

    U ltimes partisans

                                          de l'existence

    F irent un nid

                                pour un oeuf

                                                             neuf

     

     

    O    E    U    F

     

    O bnubilés

                           par  la planète

    E mbués de

                           circonspection

    U nis dans la

                              perplexité

    F ous d'incertitude

                                            ils oublièrent

                                                                         le mystère 

                                                                                                 de l'oeuf

     

    O    E    U    F

     

    O n a beau vouloir simplifier

    E n ôtant ce qui échappe à notre entendement

                                                                                                il reste

                     qu'

    U ne omelette ne se

    F era pas

                       sans eux

                                          ouf

     Poésie au passage...Février/Mars 2016...

     

    O    E    U    F

     

    O asis né d'une cellule

    E bauche de la conception des constellations

    U ne bulle

                        aussi peu ronde qu'un oeuf

                                                                                irisée de salive

    F ait une révolution

                                            sur notre planète

     

     

     

    O    E    U    F

     

    O ù que ce soit

    E lucider les roulements à billes

                       la chorégraphie du gyrophare

                       l'intégrité de la cellule   

                       la froideur du marbre  

                       la densité de la caresse

                       le poids de la souffrance

                       la formule de l'ovoïde

                       le corps de la danse

                       la naissance des révolutions

    U se subrepticement le lien

                                                            entre

    F aire un oeuf

                                     et

                                                 faire une ellipse

     

     

    O    E    U    F

     

    O r

          il arriva ce qui arriva

    E n oeuvrant

                               sans but

                                                  au creux de l'obscurité

    U n cauri

                       poli par les années

    F ut la trouvaille

                                      encoquillée

                                                              de la journée

     

     

    O    E    U    F

     

    O ublie la fêlure

                                    brisure de poids plume

    E n vertu de la poudre de craie

    U ne tortue

                           barbouillée de jaune

    F açonne

                       à pas lents

                                              sa carapace

     

     Poésie au passage...Février/Mars 2016...

    O    E    U    F

     

    O phélie

                     à la ronde de nuit

    lue en sa nacelle interplanétaire

    U n flocon

                           sur chaque paupière

    F orme un rêve

                                   constellé

                                                      de paréidolies

                                                                                    jolies

     

     

    O    E    U    F

     

    O eil effaré de l'oiselle

        onyx

                  de qui circonscrit le déluge

    n chair et en os

     

    U ne objection d'ocarina  fuselée

                                  aux mains de l'oiseleur

    F ado cramoisi de berger noyé dans l'opiacé bleu

                                  serine un ouï-dire 

                                                                       in extremis

                                                                       en offrande

     

     

    O    E    U    F

     

    O k

        dit un olibrius

    E bruitons cette histoire

    U n ogre d'opéra bouffe

    F it d'un oeuf un trésor

                                                 et  le couvant

                                                                            l'écrasa

                             si malencontreusement

     O k   

         dit l'olibrius

    E ffaçons cette histoire

    U ne

    F ois

              de plus

                             fort heureusement

     

     

    O    E    U    F

     

    O céan de vagues à la dérive

    E mportées vers l'horizon fuyant

    U n coquillage

                                 sculpté par le sable mouvant

    F ait de nacre spiralaire

                                                     recueille ton chant

                                                                                             désespéré

     

    Poésie au passage...Février/Mars 2016...

     

    O    E    U    F

     

    O paline

                     où s'ébrouent des lucioles

    E crin translucide pour l'avenir

    U n cache-cache

                                      dans la nuit

    F ort malicieusement

                                               laisse renaître

                                                                              la lune

     

     

    O    E    U    F

     

    O uverte à tous les vents

    E n dépit des attentions protectionnistes

    U ne ombelle aérostatique

    F lotte

                 rêveusement

                                           entre terre et ciel

     

     

    O    E    U    F

     

    O pen the sky

    E mpanache-toi de soleil et d'oxygène

    U topie d'ivoire et d'organza

    F luence persévérante

                                                 bouillonnant à la source

     

    O    E    U    F

     

    O rnementé d'enluminures

    E mmaillotté de pied en cape comme un bébé d'azur

     

    U lulements volubiles en serpentins suspendus aux 

        aigrettes

    F anfreluches emplumées à califourchon sur des                  images                        

                               animent le carrousel

                               des comptines

                               sans nombre

     

     Poésie au passage...Février/Mars 2016...

     

     

    Andrée Wizem

    cf 1...2...3...bistrot slam...clic...

    Poésie au passage...Février/Mars 2016...

    26 02 2017

    (clic)

     

     


    2 commentaires
  • ~~~~~~~~~~~~~~~
    slam poésie
    prochaine séance
    mercredi 10 mai 2017
    comme chaque deuxième mercredi du mois
    à partir de novembre 2016 jusqu'en mai 2017
    de 17h jusqu'à 19h atelier d'écritureS
    de 19h à 19h30 boissons et en-cas apporté-es partagé-es
    de 19h30 à 21h mise en voix au bar
    bienvenue à toutes celles et tous ceux qui
    veulent se laisser tenter par les mots
    ont déjà des textes en poche
    souhaitent découvrir une des scènes slam poésie
    entendre des voix diverses
    partager un temps d'expressions multiples
    conditions d'accès:
    atelier écritureS: gratuit pour celles et ceux déjà adhérent-es
    participation financière souhaitée pour les nouveau-elles venu-es (cot°15€/an)
    scène: entrée du public gratuite mais cagnotte de soutien
    un texte dit = un verre offert bien sûr!
    maison de quartier coluche
    salle "habitants"
    42 bis rue andré chénier
    26100 romans sur isère
    http://ekladata.com/TiRKxumcPqr9Bgdc69l5r8Ehfr0.png
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    prochaine date
    mercredi 10 mai 2017

    ........................................................................................................

    Atelier d'écritureS du Mercredi 12 Avril 2017

    Maison de quartier Coluche

    .........................................

     

    Texte lu:

     

     

    Robert Desnos

    "corps et biens" préface de rené bertelé poésie gallimard 1968

    extraits de "Rrose Selavy" 1922 - 1923

    "

    16 . Aragon accueille  in extremis l'âme d'Aramis sur un lit d'estragon.

    19 . Rrose Selavy voudrait bien savoir si l'amour, cette colle à mouches, rend plus dures les molles couches.

    24 . Croyez vous que Rrose Selavy connaisse ces jeux de fous qui mettent le feu aux joues?

    36 . Debout sur la carène le poète cherche une rime et croyez vous que Rrose Selavy soit la reine du crime?

    40 . Quelle est donc cette marée sans cause dont l'onde inonde l'âme acérée de Rrose?

    44 . Amoureux voyageur de la carte du tendre, pourquoi nourrir vos nuits d'une tarte de cendres.

    72 . Les orages ont pu passer sur Rrose Selavy, c'est sans rage qu'elle atteint l'âge des oranges.

    103 . Les vestales de la Poésie vous prennent-elles pour des vessies, ô! Pétales. 

    119 . Prométhée moi l'amour.

     

     

    .........................................

     

     

    Quelques textes issus de l'atelier

     

    (à suivre)

     

     

    .....................

     

    Promesses

     

    Simon accueille au sol la cigale

    Son sillage trace dans le ciel

    Des mots de bambins couverts

    De rubans de belles couleurs.

     

    La ribambelle voudrait bien savoir si

    Simon et sa belle embelliront le soir

    Soie de Chine en dentelles

    Pour les amours éternelles…

     

    Croyez-vous que le chant qu’on entend

    Soit celui des sirènes ?

     

    Debout sur la carène, le poète

    Pose des mots carrés

    Quel est donc ce silence

    Lancinant à mourir ?

     

    Amoureux voyageur,

    Dépasse les remous !

     

    Les orages ont pu passer sur les passerelles

    Pareils à des voilures rageuses et travesties

    Les vestales de la poésie

    Posent et sifflent en spirales.

     

    Promesses... Primo, presto, est-ce trop ?

     

     

    Christiane

     

    .....................

     

    PROMESSES



    Si mon accueil ne vous convient pas
    passez votre chemin
    et frappez à une autre porte
    la ribambelle voudrait bien savoir si
    la ritournelle peut faire danser
    croyez vous que l'expérience des autres
    puisse en quoi que ce soit nous servir ?
    Debout sur la carène, le poète clame son désespoir
    ses vers tombent dans la mer déchainée
    comme dans les oreilles d'un sourd
    quelle est donc cette invasion de moustiques
    qui pourrit mes nuit
    saletés d'insectes qui me piquent
    et ornent ma peau de boutons
    amoureux voyageur
    en quête d'aventures
    chasseur de cœurs
    et d'histoires de fous
    les orages ont pu passer sur nos cœurs
    sans effacer la douleur
    sans noyer nos chagrins
    promesses promesses promesses
    en veux tu en voilà
    mais qui y croit ?
    En tous cas
    pas moi

     

     

    Sacha

     

    ...............................................

     

     

    PROMESSE

     

     

     

     

    Simon accueille Sidonie qui lui dit Oui

     

     

    La Ribambelle voudrait bien savoir si la Foule qui roule arrivera à temps

     

     

    Croyez vous que demain le Soleil se lèvera à l’aube ?

     

     

    Debout sur la carène le poète attend l’abatros aux ailes déployées… sans patte

     

     

    Quelle est donc cette histoire sans fin ?

     

     

    Amoureux voyageur attend Dulcinée sous la Grande Horloge au bout du Quai

     

     

    Les orages ont pu passer au-dessus de nos têtes…

     

     

    il fait toujours beau dans nos coeurs

     

     

    Les Vestales de la Poésie epèrent le faune aux pieds crochus au détour d’un bosquet

     

     

    Promesse toujours des promesses...

     

     

     

     

    Xtine

     

     

    .....................

     

     

    Promesse

     

    Simon accueille six mots

    en amont du silence

    sans lancer plus avant son amour

    La ribambelle voudrait bien savoir

    si Simon rit de son bilan

    quand il sait la belle

    sous les lambris dorés

    Croyez vous que Simon mord la poussière

    ou bien que Simon perd la soupière

    Debout sur la carène

    le Poète est perplexe

    devant tant de fadaises

    et cette exégèse des complexes

    Quelle est donc cette histoire

    sans humour

    quand l'humeur-foutoir

    se hume au fond des cours

    Amoureux voyageur

    Simon a pris ses vessies

    pour des lanternes

    et a terni les vents appris

    au silence de l'Est

    Les vestales de la Poésie

    ont couvert Simon

    sous leurs ailes blanches

    pour la chance ultime

    d'une île

    Promesse fut et demeure

    Demeure sera-t-elle profuse

     

    A.W.

     

    .....................

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    19ème printemps des poètes 2017
     

    thème "Afrique(s)"
    (clic)

    bibiographie

    où?quand?qui?quoi?

    le printemps des poètes dans la drôme
    une conférence de jean pierre siméon

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    slam poésie
    dans le cadre du printemps des poètes
    "afrique(s)"
     
    mercredi 8 mars 2017
    comme chaque deuxième mercredi du mois
    jusqu'en mai 2017
    de 17h jusqu'à 19h atelier d'écritureS
    de 19h à 19h30 boissons et en-cas apporté-es et partagé-es
    de 19h30 à 21h mise en voix au bar
    bienvenue à toutes celles et tous ceux qui
    veulent se laisser tenter par les mots
    ont déjà des textes en poche
    souhaitent découvrir une des scènes slam poésie
    entendre des voix diverses
    partager un temps d'expressions multiples
    conditions d'accès:
    atelier écritureS: gratuit pour celles et ceux déjà adhérent-es
    participation financière souhaitée pour les nouveau-elles venu-es (indication: cot°15€/an)
    scène: entrée gratuite sortie au chapeau pour le public
    un texte dit = un verre offert bien sûr!
    maison de quartier coluche
    salle "habitants"
    42 bis rue andré chénier
    26100 romans sur isère

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    rencontre avec lyonel trouillot
    dans le cadre du printemps des poètes
    jeudi 16 mars 2016
    librairie des cordeliers
    7 côte des cordeliers
    26100 romans sur isère
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    apéro poétyk
    "Printemps des poètes"...poésies africaines francophones..."

    lectures de christian liotard et marie-pierre donval

     jeudi 16 mars 2017

    de 19 à 21h

      au lez'arts café

    (clic)

    60 rue des alpes

    26000 valence
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    contes/slam/danses/poésies/écritures/expos
    dans le cadre du printemps des poètes
    "afrique(s)"
     
    samedi 25 mars 2017
    de 11h à 22h

    maison de quartier coluche

    42 bis rue andré chénier
    26100 romans sur isère

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    votre commentaire