• ~~~~~~~~~~~~~~~
    "codicilles"
    en guise de présentation rétrospective
    photographies d'eOle
    et
    livrets des 75 auteurs ayant participé au projet
    mardi 22 novembre 2011
    avec lectures
    20h
    "carré 30"
    12 rue pizay
    69001 lyon
    il convient de réserver 04.78.39.74.61
    &
    lundi 28 novembre 2011
    dès 15h
    avec danse: odyle perrin et violoncelle: jacques-k perrin
    20h
    mardi 29 novembre 2011
    de 11h à 18h
    "l'oeil écoute"
    3 quai romain roland
    69005 lyon
    entrée libre
    ~~~~~~~~~~~~~~~

    a.w


    votre commentaire
  • eOle plasticienne

    nous donne des nouvelles

    d'un coin de russie...

    de ses compagnons de symposium...

    et de

    "attirances"

    sa sculpture en cours...

     

    (à suivre sur son site...clic...)

      ................................................ 

     

    symposium

     

    les bancs de nuages inaugurent les tracés

    dans l'arc tendu d'un azur 


    voile de légèreté poudrant de blanc

    les toitures des baraquements

     

    les bustes à la tâche

    se penchent sur les blocs de pierre

    à peine déboutés des carrières

    sur l'aire damée par des engins enchenillés

     

    le bloc numéro 18 est en attente

    ...

    l'heure est à l'ajustement du regard

     

    ouvrant les yeux ronds

    à l'intervalle de la lucidité 

    avec les précautions de l'infini

    les mains dégantent leur tendre carnation

    ...

    mille pensées comme des vagues

    prennent d'assaut les montagnes cubistes


    des réminiscences d'escalier 

    s'essoufflent au coin de la mémoire

     

    à l'ère de la disqueuse

    l'exactitude de ce qui est tranché

    est un bruit de fond sans nom

     

    la pierre est étendue à la mesure de l'homme

    qui garde son échelle

     

    les marches une à une

    se vrillent dans l'effort qui se hisse

     

      passer du parallélépipède à l'ellipse aérienne

    est un nouveau défi

     

    la figure empaquetée sous sa casquette

    délie la forme de ce qui l'encombre

     

    les états de la matière

    dans l'orbite des oeuvres

    se satellisent en jonchant le sol

     

    au fond du paysage circulaire

    se posent

    les conteneurs du silence

      ...

    des lattes de bois

    comme les faisceaux d'un rayonnement

    pointent l'existence d'une ouverture

     

    la clairière naît dans des éclats de pierre

     

    la couronne fendue est le siège d'un conciliabule

     

    l'horizon se courbe

    à la faveur des esquisses

     

    des fils astronautes vibrent de fibres électriques

    ...

    il est des facettes prêtes à recevoir la lumière

    et d'autres qui de trouées en trouées la fractionnent

    la grignotant comme verrière

     

    le berceau s'incurve sous les coudées franches

    d'un carré de ciel bleu 

     

    des empilements gris s'amenuisent

    et leur surplomb précède un signe du lagon

     

    par un basculement de balancelle

    l'esprit de la lettre se couche sur le dos 


    dans une partition l'espace se dentelle

    affine sa blanche ciselure

     

    le luxe est d'avoir la conscience du vide

    et d'en concevoir le merveilleux vertige

     

    le poids de l'outil reste marqueur de l'aventure

    ...

    l'instant est d'importance

     

    le lieu de la rencontre

    entre l'horizontal et son pendant

    les deux extrémités d'un si grand univers

    une main et son autre

    est dans le creux de la forme nouvelle

     

    le sablier terrestre

    compte ses menus grains

    ses échardes nombreuses

    et l'indéfini de ses arbres

     

    les empoignades s'apprêtent à la conciliation

    sous un auvent des meilleurs auspices

    ...

    le front ornemental

    porte attributs de fête et quête une clarine

     

    comme au fléau de la balance

    le corps oscille

    de son penchant à son couchant

    de l'épaule à la hanche

    de l'aimant à l'aimant

     

    avec la précision de l'orfèvre

    le point des confluences est suspendu

    à l'accord des intentions ascendantes

     

    le chant appelle son issue de secours

    ...

    au désordre apparent

    des étoiles se cherchent

     

    les aiguisements biaisent le déséquilibre

    en s'étayant

    avec l'assurance des bases aérospatiales 

    ...

     la forme ovoïde émerge des affinités

    de  l'air impalpable où les corps se roulent et s'immergent

    du flou des silhouettes persistant à l'oreille

    de la décontraction muette sirotant lentement

    de ce qui envahit le champ qui repousse les murs

     

    une légende absente est au seuil

    de l'expression de gestes à venir

    ...

    des niches captent l'air ambiant

    gobant la toute première lune

     

    le faiseur de croissants turbine dans la douceur

    et dans la nonchalance de ses certitudes

     

    il fait jour à minuit

    ce qui se courbe prend apparences humaines

     

    en droite ligne du cosmos

    la terre s'apprête aux configurations de l'imprévu

    ...

     

    a.w.


    votre commentaire
  • ~~~~~~~~~~~~~~~

    exposition "codicilles"

    (clic)

    dans le cadre du "printemps des poètes" 2011
    lithographies-photographies-écritures d'eOle
    et
    livrets de textes écrits en regard des photographies
     72 auteurs ont à ce jour écrit à partir de 8 de ces photos;
    leurs écrits seront présentés dans ces expositions.
    6O sont actuellement déjà édités par eOle en trois collections : &, OE, U.
    Les collections terminées sont déposées à la BNF
    au Département Photo 21 è siècle rue de Richelieu à Paris
    du 2 au 26 mars 2011
    vernissage le jeudi 3 mars à 18h
    carton 
    lectures et improvisations musicales:
    le 12 mars à 17h et le 17 mars à 19h
    en présence d'eOle
    espace associatif alter-art
    (près du musée de grenoble)
    75 rue st laurent
    38000 grenoble
    ...   

    du 1er au 5 avril 2011

    Médiathèque de tarentaize
    20-24 rue jo gouttebarge
    42000 st étienne
    exposition gravures d'eOle
    intitulée "paysages mathématiques"
    du 1er mars au 16 avril 2011
    (rencontre le 16 avril avec le public)
    artothèque idéograph
    14 rue st catherine
    42000 saint étienne
    vernissage commun aux deux initiatives
    le 7 mars à 18h30
    avec lectures et improvisations musicales
    Médiathèque de tarentaize
    20-24 rue jo gouttebarge
    42000 st étienne
    Les prix des Livrets des Collections & , OE et U
    sont maintenus au prix de souscription : 65€
    jusqu'à la fin du "Printemps des Poètes"
    Ils passeront ensuite à 90 € L'unité.
    Les photos seules en 21cm x 30 cm sont à 5o €
    en 90cm x 120cm à 450 €,
    Les photos regroupées en ensemble de 9
    tirées sur toile de format 70 cm x 100 cm sont à 400 €
    en ensemble de 16 tirées sur toile en format 83 cm x120 cm sont à 600 €
    (commande des livrets...clic)
    ~~~~~~~~~~~~~~~
    ma contribution
    par les textes en écho à huit photographies proposées par eOle...
    et le livret 24 de la collection "u"
    édité par eOle ( la Batie-Montgascon, Isère, 2010)...
    à eOle mes remerciements...
    blog expo codicilles photos livrets eOle 1blog expo codicilles photos livrets eOle 2 
    photos prises avec les ombres et lumières des rideaux de ma cuisine...

    a.w.


    votre commentaire
  • dans l'année 2010

    la librairie "le baz'art des mots" a organisé l'exposition d'oeuvres

    présentées par l'association "l'empreinte"de lyon

    qui réunit de nombreux graveurs... 

    il s'agissait des oeuvres originales

    pour les livres d'art

    "frontière" lié à des textes de michel butor

    "bestiaire" lié à un texte d'isabelle pinson

    (clic)

     

    j'avais visité le site

    qui présente tous les artistes et avait perçu l'immensité

    de ce que je ne connais pas encore en matière de gravure

    (clic)

     

    dans l'année les éditions "gaspard nocturne"

    ont accueilli eOle ...

    nicole schmitt est une plasticienne participant à "empreintes"

    elle peint...dessine...sculpte...grave...

    l'exposition présentait  certaines oeuvres de l'exposition "infini" 

    et un panneau mural de l'exposition "codicilles"

    (clic)

     

    "codicilles" est constituée d'un ensemble de photographies

    issues d'un inattendu du travail de lithographie...

    souhaitant ne pas explorer seule ce champ ouvert

    eOle a fait un appel à textes

    dans le but d'une édition de livrets reliant textes et photographies

    qui progressivement accompagneraient l'exposition...

     

    cette aventure a sucité l'écriture

    d'auteurs connus ou moins connus...

    d'édition ou hors du circuit de l'édition...

    certains soumettant parfois un texte pour la première fois...

    c'est ainsi que les éclairages se croisent et se complètent...

     

    lors de l'exposition chez "gaspard nocturne"

    les visiteurs avaient déjà pu lire de nombreux livrets...

     

    aujourd'hui les livrets édités constituent

    la collection "&" déjà complète...

    et les collections "OE" et "U" en cours...

    j'ai participé avec beaucoup d'émotion et de reconnaissance

    au livret 24 de la collection "u"

    qui relie les textes que j'ai écrits

    en regard des huit photographies qui m'ont été proposées par eOle...

     

    l'aventure d'eOle a suivi son cours

    lors d' une exposition "traces et signes"

    au château de lauris dans le lubéron récemment...

    l'aventure se poursuit...

    l'exposition "codicilles"

    photographies et livrets

    sera

    à l'espace associatif alter-art

    du 2 au 26 mars

    (vernissage le 3 mars 2011 à 18h)

    75 rue st laurent

    38000 grenoble

    (clic)

    et à l'artothèque idéograph

    dans le cadre d'une exposition "livres d'artistes"

    du 5 mars au 6 mai 2011

    14 rue st catherine

    42000 saint étienne

    (clic)

     

      l'énergie d'eOle à rassembler

    relayée par ceux qui accueillent l'exposition

    apporte beaucoup de réconfort...

     

    je remercie celles et ceux qui

    offrent la possibilité de rencontrer les peintres...

    les poètes...les sculpteurs...les graveurs...les éditeurs...

    dans une chaleureuse proximité ...

     

    je vous invite à retenir les dates de l'expo

    pour découvrir les photographies d'eOle

    d'où sont nés des textes aussi divers que leurs auteurs ...

     

     

    andrée wizem


    votre commentaire