• Feu les 38èmes rugissants...

     
    petite incursion dans le programme des
    "38èmes rugissants"

    samedi 28 novembre 2009
    au musée de grenoble 38
      présente donc  au spectacle court
    "j'en perds la tête"
    (clic)

     
    ce qui a aiguisé ma curiosité
    c'est que des artistes qui ont un cursus confirmé
    expérimentent sur des terres contemporaines
    attirant un public éclectique de tous âges
    dans des lieux dits "institutionnels"
    qui offrent des espaces aux performances...

    ce fut un bon cocktail de virtuosité...
    de souffle...de jubilation...de pantomine...
    de chassés croisés de voix et de gestes...
    utilisant la répétition comme un aiguillon...
     
    pourquoi est ce que cela m'intéresse...
      mes oreilles gardent en mémoire
    "variations pour une porte et un soupir"(clic)
    de pierre henry (clic)
    (béjart-pierre henry...clic...)

    il y a deux ans...
    j'ai fait l'achat d'un double cd
    où une oeuvre de georges aperghis (clic)
    que je ne connaissais pas...
    interprétée par sonia wieder-atherton
    a retenu mon attention
    "profils pour violoncelle et zarb (dédié à SWA er FR)"
      (doc audio...clic sur le lien de l'ircam puis sur le lien mp3
    sur la page qui s'ouvre pour entendre violoncelle et zarb...)


    dans une vidéo que j'ai trouvée
    vous découvrirez donatienne michel-dansac

    dans une performance
    (clic)
    les sons graves jouent ..de mon point de vue d'oreille...
    le rôle du zarb entendu
    dans l'oeuvre qui m'avait plu...

    est ce que cela a voir avec le slam poésie...
    oui parce que sur scène la mise en voix peut ouvrir au public
    le champ de la poésie
    parfois plus immédiatement qu'un texte...
    justement quand le rôle de la voix
    n'est pas négligé...
    quand elle est un nouvel outil
    pour communiquer ce que le texte dit entre ses lignes...

     
    étant sur place j'ai pris le temps
    de découvrir ou redécouvrir les oeuvres exposées...
    en ce moment
    une exposition temporaire des oeuvres
    de
    gaston chaissac
    (clic)...
     
    comme dit la jeunesse de mon entourage
    qui a du mal à me suivre...
    tout ça...c'est perché...


    andree wizem

     
    « Le off c'est ouf...Poésie au passage 13... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :