• Poèmes marouflés sur bois 11...

    autour du noir

    là où tu es passé
    personne ne te suivra

    là où tu rêves origines et projections
    personne ne te donnera les clés

    là où tu découvres une histoire
    personne ne sait le début ni la fin

    là où tu cherches le mot exact
    ne sera entendu que le flou


    là où tu étales la couleur noire
    personne ne voit
    le bleu cerruléum

    ni
    le jaune des épices
    ni
    la vague vert d'eau

    ni
    le visage étiré
    comme l'empreinte dans l'argile
    sous le rouleau

    avec le risque
    d'appuyer trop fort et d'effacer

    avec le désir de recommencer
    à s'aventurer jour et nuit

    andrée wizem
     
    publié le 24.02.09
    « Poèmes marouflés sur bois 10...Poèmes marouflés sur bois 12... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :