• Poèmes marouflés sur bois 3...

    réserve

    les aubergines de matisse
    ont de beaux jours devant elles

    leur couleur d'encre mûre
    absorbe le flot des fruits

    chaque grain
    tombe peu à peu
    au tourbillon de cassis
    dans l'espace de la cuisine
    où les parfums s'entêtent
    à courber le tanin

    pourtour de groseille
    ou raisin picoré
    sur le bord du chemin
    gourmandise à l'abri
    dans la soupente
    ou autre recoin obscur

    les aubergines de matisse
    comme les fruits d'une table ordinaire

    à l'heure de confitures

    pour d'autres saisons


    andrée wizem
     
    publié le 12.02.09
    « Poèmes marouflés sur bois 2...Poèmes marouflés sur bois 4... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :