• Poèmes marouflés sur bois 4...

    chemin de hautes herbes

    tu ne m'avais pas tout dit
    au delà de ton visage
    j'ai pénétré la forêt

    gestes serrés de fibres de bois
    traces verticales du végétal
    traînées de bas en haut

    hasard des espacements
    où je peux me faufiler

    un chemin fait de strates
    courtes horizontales empilées
    comme des feuillets

    il a plu au niveau de la canopée
    des ruissellements glissent lentement
    vers un débordement carmin

    hasard de l'égarement
    où j'ai mis les pieds


    andrée wizem
     
    publié le 13.02.09
    « Poèmes marouflés sur bois 3...Poèmes marouflés sur bois 5... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :