• Poésie au passage 115...

    scaphandre*

     

    fond d'océan

    mystère du calathéa déroulant sa feuille

    flottaison au ras des fougères de mer

     

    ne rien perdre de la courbe à l'horizon

    la coulée rose des bruyères dans l'acuité saisissante

    un éclat d'automne fiché dans ce printemps

    monde caressant qui fourmille

     

    les élancements des brins d'herbe

    jouent la fanfaronnade

    dans l'inconscience des bravoures

     

    une vague précautionneuse

    domestique les véléités du paysage

    éteignant toute émergence

     

    lieu où poser sa joue à toute fin utile

    quand tombent des nuages de cendres

     

    andrée wizem

     

    retour à "jardins au passage"

    « Poésie au passage 114...Poésie au passage 116... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :