• Poésie au passage 141...

    saturé*

     

     

    mauvais rêve

    la profusion de l'acidité

    dans le rouge aiguë des baies

     

    confiture de la déconfiture

    décomposition de desserts en floquets

    les graines dures

     

    de quoi ensemencer des nuits entières

     

    dans la part grise du tissu

    les contours nets de feuilles lancéolées

    prolongeaient la branche chargée des attributs

     

    il en surgissait une sculpture

    de nature morte rafraîchie d'outrecuidance

    dévoilée par une eau de satin

     

    grains de chagrin

    chimères profuses

     

     

    andrée wizem

     

    retour à "jardins au passage"

    « Poésie au passage 140...Poésie au passage 142... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :