• Poésie au passage 166...

    Poésie au passage 166...

    sujet poétique non identifié

     

    ton noeud pap

    tes entrées en piste

    tes versions à l'écossaise

    tes inclinaisons vertigineuses

    tes tête à queue de première

    tes salutations elliptiques

    tes pirouettes non stop

    tourbillonnent

    autant qu'à l'an VI

     

    par la magie de mon poème

    s'engloutissent les fils ténus

    ces portées pour musiques inaudibles à l'oreille nue

    ces amarres invisibles

    depuis que tu as entrepris de voyager sans ailes

    mon dictionnaire fantaisiste en poche

     

    andrée wizem

    Retour à Carnet "entrepôt des rêves"...clic...

    « Poésie au passage 165...Poésie au passage 167... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Décembre 2013 à 18:10

    c'est vrai, ça fait tout à fait penser à un noeud papillon et il t'a bien inspiré....Bravo!

    et ça me fait penser que le jour de Noël, B. avait mis son noeud papillon (avec une polaire , c'était curieusement assorti et son petit fils (6 ans) avait voulu en faire autant : nous avions donc deux nouds papillons autour de la table



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :