• Poésie au passage 303...

    Poésie au passage 303...

    (pochoirs de didier DDD)

     

    couloir de navigation

     

    ce pourrait être de nulle part

    d'une corniche en haut d'une profonde falaise

    d'un jour de marée en retrait

     

    la bande passante élargie

    entre cabanons éventés et liseré d'algues brunes

    offre une reprise jubilatoire diffusant ses ribambelles de crevettes

    dans l'amplitude horaire où le couteau et la fourchette mettent les bouchées doubles

    pour effacer des ères de carapaces et de boucliers

     

    le fanion d'obscurité pourrait siffler la fin de cette partie

    la bande passante pourrait retrouver sa ligne de platitude et de grésillement

     

    décapodes nageurs engloutis après submersion

    aurez vous suivi le cheminement des tortues naissantes

    avides de haute mer baignant dans les reflets de lunes changeantes

     

    andrée wizem

    Retour à Carnet "entrepôt des rêves"...clic...

     

    « Poésie au passage 302...Poésie au passage 304... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :