• Poésie au passage 317...

    plein chant

     

    qui pleure ce matin

    qui n'a plus chaussure à son pied

    qui claudique et bégaie

     

    qui cherche dans la montagne des sandales égarées

    qui a perdu pied sur les champs de mines

    qui appelle cendrillon dans le monde

     

    qui va en va nu pied

    qui veut de nouvelles babouches

    qui aime les perles et les ornements

     

    qui commande le stock de feutres rose fluo

    qui dessine chaussure à sa pointure

    qui crée avec du caoutchouc noir

     

    qui chantonne pour bercer

    qui chatouille les doigts de pieds

    qui oeuvre pour réparer

     

    andrée wizem

     

    Retour à Carnet "entrepôt des rêves"...clic...

     

    « Poésie au passage 316...Poésie au passage 318... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 17:48

    qui...mais qui...que de questions sans réponse !

    Merci pour toutes les informations que l'on trouve sur son blog



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :