• Poésie au passage 33...

    E  F  F  E  U  I  L  L  E  R

     

    E n haut des barrières

                                                   montagneuses

    F atiguées

                         de soleil et de vent

    F ondent roches et sentiers

    U n vol noir

                            assourdissant

    E tire des nuées de cendres

    I mposant un regard

                                                plus lourd

    L à

           sur la terre devenue sombre

    L es sommets les plus hauts

                                                             s'effondrent

    E n des coulées d'effritements

     


    R ien qu'à la chute

                                           d'une feuille


     

    Andrée Wizem

    « Chronique 1...Au verre à soi...Poésie au passage 34... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :