• Poésie au passage 414...

    brève virée

     

    je rêve

    je rive mon rêve à rebours

    je dérive

    sans retour

    je détourne rives rêves et rivages

    je vire de bord à bâbord

    je barre

    à tribord et contretemps

    temps pour temps

    c'est mon tempo

    et si mer il y a

    c'est à ma merci

    pour toi

    je rêve sans trêve

    brève virée

    par temps de marées

     

    andrée wizem

    (petit texte d'atelier "au cause toujours" le 28.04.2016: il fallait commencer par "je rêve" et caser dans l'ordre "pourtant"..."merci"..."pour toi"...voilà qui est fait à ma façon...a minima... )

    toi

    où es tu

    dans quel jardin

    sous quelle frondaison

    à l'ombre de quel nuage blanc

    au fronton de quelle terrasse de brique

    les pieds dans quelles rivières poissonneuses

    à l'écoute de quel vent dans quelles voiles échevelées

    en partance de quel voyage et pour quelle destination nouvelle

    les paupières fermées sur quels rêves ailés

    les lèvres closes sur quelles paroles

    le corps offert à quel astre

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

     

    andrée wizem

    (texte ancien repêché - relecture à partir de 2006)

    « Poésie au passage...Nuit debout...Expo photos/textes...Maison de quartier Coluche...Avril 2016...Romans sur Isère 26... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :