• Poésie au passage 62...

    prose syndicale

     

     

    fin novembre deux mille douze

    aujourd'hui trente novembre

    à quarante quatre minutes cinquante cinq secondes

    de l'émission culturelle sur la radio nationale

     revenant de la médiathèque

    où j'ai emprunté six recueils de poésie

    j'ai ouï qu'il ne faudrait plus dire

    pause syndicale mais méridienne

    ceci à propos de moutons d'ouessant

    de chèvres des fossés de cochons kune kune

    qui aiment à tondre les pelouses

    à leur rythme s'entend

    qu'il faut préserver

    méridienne méridienne dit on en toute légèreté

    j'ai ouï ma petite voix intérieure

    pourquoi pas farniente ou croisière

    tant qu'on y est

    j'ai ouï dans la foulée

    qu'un poète au qatar est fait prisonnier à perpetuité

    les écrits du poète chantant les tentatives d'émancipation

    des révolutions dites de jasmin

    seraient jugés dangereux par le pouvoir en place

    j'ai ouï ma petite voix intérieure

    encore une mauvaise nouvelle dans ce monde

    j'ai ouï tout en pousuivant ma route

    qu'un ouvrier des aciéries

    ici maintenant en france en europe

    s'insurge contre la destruction annoncée

    des savoirs faire des équipements des deniers publics

    en appelle à l'intelligence

    j'ai ouï ma petite voix intérieure

    l'intelligence serait révolutionnaire

    fin novembre deux mille douze 

    aujourd'hui trente novembre 

    à quarante quatre minutes cinquante cinq secondes

    de l'émission culturelle sur la radio nationale

    sous le flot d'acier de verre d'électronique et de sueur

    j'ai ouï la poésie qui s'insurge en aparté

    place à la prose syndicale qu'elle a dit la poésie

    j'ai ouï ma petite voix intérieure

    nouvelle question d'importance

    la prochaine insurrection aura t elle encore

    nom de fleur

     

     

    andrée wizem

    « Slam au Tart'en pion à St Martin d'Hères...Carnet "codicilles" 8... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :