• Poésie au passage 9...

    un mort de plus


    tout au long du jour

    les automobiles sont passées

    près d'un blaireau déposé sur le bas côté


    chacun y est allé de ses grandes réflexions

    au rythme des essuie glace balayant la pluie

    avant c'était le passage des chevreuils

    le renard a suivi le même chemin

    maintenant les blaireaux

    quoi d'autre après

    il faut s'attendre à tout


    un quidam s'est étonné de la taille de l'animal

    arrivé à cet âge avancé et découvrir

    que tout est différent de ce qu'on imaginait

    je mourrai moins bête se dit il ragaillardi par la perspective


    mais que fait donc le blaireau de son cerveau de plantigrade

    cela échappe bien souvent à notre entendement

    qui peine à se laver de certaines légendes

    prodiguant toutes sortes de sagesses

    les plus controversées

    il creuse  et se tapit dans son giron familial transgénérationnel

    il mange la nuit en compagnie des chats de gouttière et des chiens errants

    la pluie retient le nec plus ultra de ses déjections d'omnivore

    quand on voit un blaireau on voit un sureau dit le dicton sans rire


    au lendemain de ce jour

    les automobilistes ne voient plus le corps lourd sur le bas côté

    qui s'est finalement chargé du besogneux transport

    la nuit est elle le terrain de prédilection pour assainir nos chemins

    d'habitude la nuit on dort dit le quidam qui s'en lave les mains


    ainsi la mort du blaireau aura réussi

    à occuper nos esprits le temps d'une averse

    et alors comme diraient les psy qui n'en ratent pas une


    et alors

    pourquoi pas quelques lignes de plus

    pour une histoire de blaireau du vingt et unième siècle

    nous méditerons en attendant le prochain épisode

    le corps n'est pas encore identifié


    andrée wizem

    « Poésie au passage 8...Trace de slam 1... »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :