• Ah quelle tristesse...13.07.2021...

    quelle tristesse

    thierry laverge artiste plasticien

    vient de disparaître brusquement

    j'avais écrit un texte après avoir vu une de ses bannières

    exposée dans l'escalier de la Maison du Mouton à Romans sur Isère

    (en 2007...2008...2010...?...)

    auparavant j'avais eu l'occasion de participer à un stage de recherche sur l'empreinte

    qui m'avait fait approcher sa démarche qui prenait sa source dans les textes la lettre la trace

    et avais plusieurs fois visité son atelier rue Pêcherie

    ouvert lors de multiples initiatives collectives

    il continuait à intervenir auprès des jeunes dans les établissements scolaires

    https://www.artmajeur.com/lavergethierry

    ai.ly/xrj4mk

     dai.ly/xrj4mk

    https://dai.ly/xrj4mk

    https://dai.ly/xrj4mk

    .......................................

    bannières et mots dits

    (assemblage de textes)

     

     oiseaux noirs de nuit

    vos plumes étriquées

    battues à plate couture

    bande de choucas


    l'empreinte de vos becs

    des couacs en vrac

    rumeurs de corbeaux

    coups de vos cisailles

    dépeçage nocturne

    nuées volatiles

    abattant les scellés

    cris onomatopées

     lettres déchiquetées

    labour des ergots

    poésie en éclats

    seigneur les signes

    seigneur et tous les saints

    seigneur ça saigne

     

     des mots qui sonnent faux

    lames fracassant les archets

    violoncelles en naufrage

    des mots comme bris de verre

    coups de hachoir à vif

    violons qui s'écartèlent

    des mots comme écussons

    navires d'âmes guerrières

    éclairs déchirant l'eau

    des mots qui vocifèrent

    faisant taire la musique

    sur le radeau flottant

    des mots en étendard

    pourfendant les guitares

    cacophonie terrestre

    des mots qui me cisaillent

    qui me jettent à la mer

    avec tous mes sanglots

     

    des mots à mes oreilles

    sons têtus enroulés

    minuscules trouvailles

    des mots chants de sirènes

    images de mirages

    berçeuses d'illusions

    des mots reçus par vagues

    comme bouteilles à la mer

    dans l'océan du temps

     des mots chair d'un poème

    écrit au coeur des phares

    mémoire des corps vivants

    mots faisant taire la tempête

    assoupie sous vos mains

    au gué de mon vaisseau

     

    andrée wizem

     

    « Titres...Entrepôt des rêves...A Romans sur Isère 26...Chuchotement des couleurs...26.08.2021... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :