•  

    alpha blondy "les salauds"

     

     

     


    votre commentaire
  • à la ronde  

     

    je

    tire à moi cette ficelle

    qui

    friselise et ribambelle

    je

    l'entortille et m'y attelle

    pour

    une saison mi figue mi sel

     

    je

    n'ai pas trouvé d'hirondelle

    ni

    de citron ni citronnelle

    rien

    de nouveau dans la gamelle

    juste

    un peu d'eau à la margelle

     

    un

    espoir gonfla l'escarcelle

    et

    en trois tours de manivelle

    je

    pris ma part d'irrationnel

    dans

    le puits noir et ses kyrrielles

     

    un

    secret de polichinelle

    vint

    s'accrocher à ma crécelle

    je

    pris sa clé confidentielle

    pour

    ouvrir la porte du ciel

     

    mais

    j'oubliais l'intemporel

    à

    trop tirer sur ma ficelle

    ce

    qui fut d'ordre existentiel

    c'est

    bien ma chute textuelle

     

     

     

    andrée wizem

     

    .......................

    la musique est déjà là

     

     

     

    Samedi 22 Juin 2013 

    Texte écrit à partir de la consigne: utiliser les mots "clé" et/ou "ronde"


    4 commentaires
  • Samedi 1er Juillet 2017

     

    Accessoire de cinéma

    L'éventail est replié - Trente centimètres de long environ - Quel vert - Je cherche - Pas vert sapin ni vert d'eau - Vert comme le

    vert d'une banquette de jardin en rotin peinte en vert que j'ai vue dessinée ce jour - C'est ce vert justement qui sied bien aux

    jardins- Me rapprochant de la palette proposée par wikipédia je dirais que le bois est teinté vert épinard et le tissu vert

    asperge - Car l'éventail se compose de trente languettes de bois comportant des découpes identiques jusqu'au trois quart le

    reste étant aminci comme de larges allumettes en carton plat - Les voilà rassemblées en l'extrémité inférieure tout en étant

    superposées et fixées par un genre d'attache parisienne de métal poli - Par ailleurs alors que les languettes découpées sont

    mobiles et se ploient et se déploient les extrémités sont recouvertes d'une bande de tissu couleur jus d'asperge verte qui les

    relient de sorte que cette bande fait un accordéon au gré du maniement de l'éventail - Une strie de peinture s'est arrachée lors

    de la première utilisation - Sans doute l'éventail a dû être replié trop tôt pour être vendu avant que la peinture d'une des

    languettes ne soit complètement sèche - L'éventail a été trouvé à Cuba - Par qui a-t-il été fabriqué - Je l'emmenais au cinéma

    ou au spectacle pour les moments en manque de ventilation mais il m'a été dit qu'il provoque un cliquettement désagréable -

    Depuis j'emporte avec moi un plus petit éventail dont les parties dissociées en bois exotique vernis pain doré juste percées de

    minuscules trous pour quelques motifs constituent la part inférieure de l'éventail - Ce qui fait un ensemble beaucoup plus

    ferme entre la clouterie à pointe noire qui les rassemble et la plus large bande de tissu collée dans la moitié supérieure de

    l'éventail - Ce tissu est tout étoilé de bleu canard et de blanc bleuté un peu comme ces batiks obtenus par un nouage régulier

    et serré - Procurant un brise silencieuse ce dernier accessoire a l'heur de ne pas importuner le voisinage - Le reste du temps il

    reste au fond du sac tandis que l'éventail de Cuba convient aux atmosphères moins contraintes  loin des salles obscures-


    votre commentaire